Grâce infinie!

En Matthieu 19 : 16-26, la Bible nous rapporte l’histoire d’un jeune homme riche qui est   venu vers Jésus pour lui demander ce qu’il devait faire pour hériter de la vie éternelle. Jésus lui a répondu qu’il devait se conformer à tous les enseignements de la loi et des prophètes. Le jeune homme rétorqua qu’il faisait cela. Alors,  Jésus lui dit : « Si tu veux être parfait, va et vends tout ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres et suis-moi ».  Le jeune homme devint tout triste et s’éloigna, car il était très riche.

Jésus déclara alors qu’il est très difficile pour un riche d’entrer dans le royaume des cieux.  Les apôtres, surpris, lui demandèrent : « Qui peut donc être sauvé ?» Il répondit : « Cela est impossible aux hommes… »  Impossible pour tous les hommes, riches ou pauvres, bons ou mauvais, en santé ou malades, intellectuels ou mystiques, pratiquants ou non…  Impossible!

En Mathieu 5, Jésus proclame du Mont des Oliviers ce qu’on appelle les Béatitudes. Premièrement, Il déclare : « Bénis sont les pauvres en esprit ».  Il parle ici de ceux qui réalisent que devant Dieu  ils sont des pécheurs, ceux qui ne méritent rien.  Dans le même discours, Jésus s’adresse aux autres, qui, comme le jeune homme riche, pensent pouvoir « gagner leur ciel ».  « Soyez parfaits comme votre père céleste est parfait ».   C’est à cause de ce standard que Saul de Tarse, qui se croyait sans reproche devant Dieu et les hommes, réalisa qu’il était perdu et devint Paul l’apôtre, se proclamant le pire des pécheurs.  Sous l’examen de l’œil divin, « nous sommes tous privés de la gloire de Dieu ».  Cependant, Jésus a complété son enseignement en disant : « Cela est impossible aux hommes, mais à Dieu tout est possible ».

C’est ainsi que Jésus a introduit la grâce dans l’équation.  Il répète sans cesse dans ses discours que l’homme ne peut être sauvé par ses efforts personnels, et qu’Il est venu pour payer le prix de cet échec. « Je suis le chemin, la vérité, et la vie ».   Il est le chemin vers le Père, vers la vie éternelle.  Tant que vous regardez à vous-mêmes, c’est impossible, mais regardez vers Celui qui a payé le prix. Il a conquis le péché et la mort, et Il nous ressuscite pour nous asseoir avec Lui à la droite du Père.

« Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi.  Cela ne vient pas de vous (de vos mérites ou de vos efforts…), afin que personne ne se glorifie ». (Éph.28 : 9)   J’espère que le jeune homme riche est revenu, comme nous devons tous le faire, pour reconnaître son Sauveur sur la croix.

Comments are closed.

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.