Face aux conflits

Qui est sans reproche? Qui n’a pas péché contre son frère? Qui n’a jamais blessé moralement un proche? Qui est parfait et n’a rien à se faire pardonner?… Alors, quoi faire en cas de conflits?

Un jour, les accusateurs d’une femme adultère ont voulu qu’elle soit lapidée selon la loi alors en vigueur. Jésus, présent à la scène, proposa que «celui qui est sans péché lui lance la première pierre»… Or, tous sans exception se sont retirés sans pousser plus loin leurs accusations. Pour reprendre une image biblique, nous sommes prompts à voir «la paille dans l’œil du prochain» tout en ignorant «la poutre» qui se trouve dans le nôtre. Ceci pour nous amener à considérer la valeur du pardon qui, lorsque pratiqué, allège le cœur et soigne notre relation avec autrui. Qu’il s’agisse d’une relation amoureuse, amicale ou simplement sociale, il importe de comprendre le bienfait de se laver de ses propres bévues dès qu’elles surviennent par un regret sincère, suivi d’un changement de comportement et d’une réconciliation avec l’autre. En d’autres mots, si nous ne nous excusons pas ou mieux, ne demandons jamais pardon, tôt ou tard nous nous retrouverons isolés, séparés les uns des autres, divorcés dans certains cas, sinon ennemis pour toujours. Car l’absence de pardon rompt en quelque sorte la relation antérieure.

Nous avons tous entendu des histoires de partage d’héritage qui ont dégénéré en animosité dramatique entre frères et sœurs, bien souvent pour le simple partage d’un vieux service de vaisselle. Parfois, il n’en faut pas beaucoup pour détruire l’unité au sein d’une famille. Que penser alors des différends dans le couple ou entre amis de longue date? Oui, il est important de s’arrêter un instant et de se regarder intérieurement pour comprendre l’importance de régler correctement ses conflits.

Aujourd’hui, en regardant la société en matière de relation de couple, plus spécialement, il y a de quoi s’inquiéter sérieusement. On ne se marie pratiquement plus, donc pas d’engagement ni d’alliance entre conjoints. Sans doute que la crainte du divorce et de ses conséquences font peur à quelques-uns. On s’aime… ça dure l’instant de la passion, puis on se quitte, prêt(e) à recommencer avec quelqu’un d’autre, sans trop se soucier des enfants nés de ces unions… Comment comprendre un tel phénomène dans nos sociétés soi-disant évoluées? D’autant plus que ce comportement chez les couples se manifeste même dans nos églises les plus strictes en matière d’engagement matrimonial!

Parmi les causes qui contribuent à effriter le couple, en dehors de l’infidélité qui lui est fatale, je remarque quelques points particuliers dont : le manque de communication – la jalousie – la maltraitance – la consommation de drogues – l’alcoolisme – le jeu compulsif – l’endettement – la maladie et la mort d’un enfant – l’absence de pardon et la rancune – la colère – la paresse et bien d’autres sources de frictions semblables. Fort heureusement, il se trouve des solutions à la plupart de ces manifestations conflictuelles. C’est pourquoi nous vous proposons, dans ce numéro d’Actes 29, de regarder avec nous quelques pistes de réflexions pour mieux comprendre ensemble ce que le couple est appelé à vivre, en vue de travailler à sa consolidation et à son épanouissement. Ceci tout en considérant que travailler à son couple, c’est aussi participer à rétablir la base de notre société. Sur ce point, ne devrions-nous pas tous nous y adonner?

Certes, le retour au mariage dûment engagé et vécu dans la fidélité, le respect mutuel et la confiance sont encouragés dans mes propos. En même temps, recourir à Dieu comme principal appui demeure une première démarche afin de trouver l’harmonie avec soi et les autres. Au-delà de ces fondements de tous les temps, il y a l’assistance de multiples thérapeutes spécialisés  vers lesquels on peut se tourner en vue de profiter d’un suivi approprié à son besoin. Dans certains cas, il s’avère nécessaire d’y recourir, tout comme on a besoin d’un médecin quand on est malade.

Enfin, réfléchissons aux propositions suggérées par nos collaborateurs soucieux d’aider le couple en partageant humblement le fruit de leur expérience et de leurs réflexions. Notre souhait le plus cher est que tous se portent mieux ensemble, qu’ils soient unis et heureux. C’est possible pour vous aussi!

Comments are closed.

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.